lun.

24

nov.

2014

La nouvelle année et la calligraphie KAKIZOME

Les petits jizo ont froid à kyoto !! Adorable...
Les petits jizo ont froid à kyoto !! Adorable...

Voici quelques exemples de voeux que nous pouvons réaliser lors d'un stage de "kakizome".

Définition du terme "kakizome": Voeu que l'on calligraphie sur un papier, en général, de format 30x70cm au mois de janvier.

La phrase que l'on aura choisie guidera notre année, elle a une très grande valeur symbolique. Elle peut représenter un nouveau départ, une bonne résolution, un chemin de vie, c'est une calligraphie très personnelle. Il est important que les personnes accordent de l'importance à cette valeur symbolique, qu'elles prennent conscience de son message.

Ce moment est pour vous, il est unique car vous avez pu libérer du temps pour vous recentrer et réfléchir à la direction que vous souhaitez prendre.

Ce stage est un stage particulier car si nous voyons les bases, c'est avant tout votre investissement, votre implication et votre énergie 2015 qui seront importants.

Les exercices "d'échauffement" par lesquels nous débutons toujours, prenez-les avec sérénité et recul. La plupart des personnes inscrites font leur première expérience ou d'autres ne pratiquent la calligraphie japonaise qu'à ce moment-là, une fois par an.

Les premiers instants, il y a un temps d'adaptation, de la fatigue, aussi, un trait ou un idéogramme qu l'on trouve impossible à tracer ! Evacuez tout cela ! Vous allez calligraphier votre message personnel, c'est tellement précieux. Prenez quelques risques, ne regardez plus le modèle ! et imprégnez-vous de votre calligraphie: Elle sera unique et authentique, la vôtre.

 

Quelques explications concernant les exemples de Kakizome: Les éléments de la nature sont largement utilisés pour l'écriture des voeux. Par exemple, le 4ème voeu évoque une montagne, haute comme les obstacles à franchir pour arriver à son but. Le 5ème parle de l'arrivée du printemps car cette saison s'invite tôt, déjà en janvier, nous parlons du premier printemps et tout ce qu'il peut apporter: la paix, la joie.

Le premier voeu évoque la première neige de l'année et toute sa symbolique. En parlant du sens, c'est personnel et bien entendu culturel. Nous ne formulons pas nos voeux de la même façon, souvent les "kakizome français", parlent d'amour. Les japonais sont moins "directs"et utilisent la nature pour parler de leurs sentiments.

A vous d'inventer votre "kakizome" ! avec votre coeur....

0 commentaires

jeu.

23

oct.

2014

Le moment présent, clé de notre vie

Bientôt l'automne et la période des Momiji, les érables, llustrés ici par une magnifique photo prise à Kyoto. La nature participe à la magie de cette ville. Loin des cartes postales, c'est ce que vous pouvez trouver là-bas. Les voyages participent à la création de nos plus beaux souvenirs et nous marquent à jamais. Je me souviens de mon premier thé, pris dehors, dans le quartier de Arashiyama, célèbre pour la beauté de son paysage automnal. On se sent minuscule, comme dans une estampe où la nature est si forte. Je ne suis pas une grande voyageuse mais il y a quelques lieux qui m'ont frappée: La muraille de Chine qui se perd loin, très loin dans les montagnes. Un moment émouvant en pensant à toutes ces mains qui ont apporté chaque pierre. Comment édifier un tel ouvrage ? ou Venise en hiver, comment ai-je pu atterrir ici, hors du temps ?

 

Ce qui m'aide à rester ancrée encore plus fort dans le présent, ce sont les souvenirs, cela peut sembler contradictoire. Mais il y a des sensations qui nous marquent et nous font prendre conscience de notre rapport et de notre présence au monde.

Le Japon m'a aidé à stabiliser ma présence au monde car chaque saison est bien marquée, nous avons toujours un repère. Chaque saison est célebrée, la rentrée scolaire est célebrée, le grand nettoyage d'hiver est célébré. Beaucoup de fêtes, souvent de quartier qui réunissent les gens perpétuent les traditions.

La calligraphie, naturellement, continue dans cette philosophie car on calligraphie le moment particulier d'une saison; je pense aussi au kakizome, c'est à dire le voeu qui guidera notre année et que l'on calligraphie. C'est un bel exemple car , par ce voeu, cela nous amène à réfléchir à notre vie et quelle direction nous voulons qu'elle prenne. En plein dans l'instant !

 

J'espère que cette photo vous aménera à admirer, vous aussi les paysages de nos campagnes et à ressentir ce moment si magique.

 

 

2 commentaires

jeu.

15

mai

2014

L'enseignement de la calligraphie japonaise au Japon

Je voudrais vous parler des stages que j'organise et plus précisement de la difficulté à laquelle je suis confrontée: Celle de pouvoir donner en 4h un aperçu de la calligraphie japonaise, cet univers tellement vaste. Pari, vous l'aurez compris, impossible.

Depuis plus d'un, j'ai la chance d'avoir souvent les mêmes personnes qui reviennent. Pour elles, cette demi-journée n'est plus une initiation mais un cours. Souvent, elles continuent à la maison. Chose que j'encourage fortement, car les stages donnent les bases mais ne permettent pas de progresser, il faut du travail personnel. Je peux me permettre d'accueillir des personnes débutantes, qui n'ont jamais pratiqué car depuis quelques temps j'ai réduit les effectifs: 7 personnes maximum au lieu de 10. Dans le but justement de pouvoir jongler entre les différents niveaux qui se mettent en place doucement et améliorer la qualité d'enseignement.

Je le répète souvent: La calligraphie japonaise, c'est un mélange d'idéogrammes chinois et du syllabaire japonais Hiragana. Je dois donc vous faire découvrir les deux en sachant que les idéogrammes tiennent dans un carré, que le pinceau a plus de repères avec le style régulier, chose très différente quand on passe à l'étude du syllabaire: Courbes, boucles et travail avec la pointe du pinceau.

Le stage du 11 mai a été difficile je pense pour les habitués des idéogrammes. Mais en même temps, il me tenait à coeur de pouvoir insister un peu plus que d'habitude sur ce point. Pour tous les autres stages passés et à venir, nous revenons toujours à ces syllabaires et il faut les voir. J'ai trouvé les participants courageux, Dominique m'a dit avec beaucoup d'humilité: "Il faut continuer".

A Kyoto, j'ai étudié en parallèle les 3 styles et le petit pinceau et je sais que l'on passe des moment difficiles où rien n'aboutit, enfin, c'est ce que l'on croit....Car on avance énormèment.

Grenoble, Annecy, St Rémy etc...les gens viennent de loin et je me dois qu'ils repartent en ayant "bien travaillé", aevc les notes, les modèles et l'envie de refaire chez soi. Un cours régulier et un stage, ce n'est pas la même chose, c'est normal d'être découragé, de saturer, c'est un challenge. Mais ceux qui ont choisi de s'investir au-delà de ça, s'engage sur une voie qui apporte des trésors. Oublier le modèle, bien entendu, il faut bien l'observer, le tracer dans l'espace avec votre main, et vous lâcher sur le papier, l'écrire avec votre corps car vous écrivez avec votre corps. Je crois que la calligraphie est vraiment l'art de l'union corps-esprit.

Les photos en début d'article reprennent le cursus de l'étude de la calligraphie à l'école primaire notamment, cela vous donnera le cheminement des écoliers et aussi des particuliers avec un ouvrage déstiné aux adultes.

 

Quelques photos du stage "Méditation, calligraphie japonaise" avril 2014

Les photos sont de Virginie Provence, merci à elle pour ces superbes clichés. N'hésitez pas à découvrir les autres sur son site:

http://www.vivevie.fr/atelier-calligraphie/

0 commentaires

Etre présent dans son geste est le plus important pour progresser en calligraphie japonaise...(S.Hamaguchi)

LA CALLIGRAPHIE JAPONAISE

La calligraphie du grec "kallos", beauté et graphein "écrire", correspond pour notre vision occidentale à une belle écriture.

Mais au Japon, elle prend un tout autre sens et calligraphie, appelée SHODÔ, exprime la voie de l'écriture, le chemin où l'être se dépasse par cet enseignement spécifique.

Une calligraphie s'admire, non pas debout, mais assis à même le sol, d'où la difficulté à la comprendre esthétiquement.

La calligraphie est un art: Equilibre noir et blanc, lignes, composition, rythme. Elle englobe aussi une autre forme d'art: La littérature.

Malgré ses origines chinoises, la calligraphie japonaise se différencie de la calligraphie chinoise par l'utilisation des syllabaires propres à l'écriture japonaise. Ces syllabaires, appelés "kana", englobent les "hiragana" et les "katakana". Ils sont apparus durant l'époque de Nara et de Heian (VIIIème et XIIème siècles), moment où l'on assiste à une grande production d'oeuvres littéraires.

La calligraphie permet à l'homme de canaliser son énergie ou à l'extérioriser comme ce célèbre calligraphe chinois, Huai Su qui ne pouvait créer qu'aprés avoir bu ou admiré quelques danseuses ! Certaines de ces calligraphies auraient même été exécutées avec sa chevelure imbibée d'encre ! 

 

AGENDA STAGES 2014/2015

A CREST

 

Dernier stage Hiragana de l'année !

Le 7 décembre, il ne reste plus qu'une place !

 

Le 17 janvier 2015 (Stage Kakizome)

Le 15 février 2015 (Stage Kakizome)

Le 15 mars 2015

Le 12 avril 2015

Le 17 mai 2015

A MONTCHENU

Le 18 janvier 2015 (Stage QiGong et Kakizome)

A ETOILE SUR RHONE

Les 24 et 25 janvier 2015

Salon "L'Etoile du bien-être"

(http://www.letoiledubienetre.fr/

programme/)

en compagnie de l'association Emaho

(http://www.association-emaho.fr/)

A BEAUMONT LES VALENCE

Le 1er février 2015

Stage de calligraphie japonaise et de méditation (Xin Li)

avec Claire Hébré

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

Newsletter